Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 09 septembre 2014

A paraître début novembre 2014 (extraits et offre spéciale)

Les 4 derniers titres pour 2014 en précommande.

La Patagonie (12 €).Lire des extraits cliquer sur Extraits.pdf

Passage (11 €). Lire des extraits cliquer sur Extraits.pdf

Grains de fables de mon sablier (10 €). Lire des extraits cliquer sur Extraits.pdf

Prova d'orchestra (7 €). Lire des extraits cliquer sur Extraits.pdf

+ un titre inédit "La Potion" de Christine Van Acker (exemplaires numérotés) offert pour toute précommande d'au moins 2 des 4 nouveautés.

Offre proposée jusqu'au 31 octobre 2014 et réservée aux 80 premières précommandes.

Cliquer sur Bon de précommande.pdf

La Patagonie..pngPassage..pngGrains de fables de mon sablier..pngProva d'orchestra..png

 

 

 

 

 

 

 

Présentation de ces parutions et des auteurs cliquer sur Les livres, les auteurs.pdf

 

lundi, 01 septembre 2014

Note de lecture Le moi chronique

Bonjour,

Une note de lecture à propos du livre "Le moi chronique" de Jean-Pierre Georges, signée Georges Cathalo que vous pourrez lire prochainement sur le site de textures de Michel Baglin et que vous avez peut-être déjà lu sur Facebook.

Le moi chronique001.jpg"Cette reprise d’un recueil de plus de 800 aphorismes déjà paru aux mêmes éditions marque le retour de JPG dans la constellation poétique. Ici, le mot « chronique » doit être pris dans ses différentes acceptions : description d'une existence, affection particulière, recueil de faits,... Quant à l’auteur, « fatigué, il s’est endormi au milieu d’un aphorisme. » Nouvelle, la préface de Valérie Rouzeau apporte un éclairage intéressant sur cet auteur qui traîne son spleen et son ennui d’une vie pesante qui explose en milliers de mots, pirouettes et volte-face : « un ennui à caresser un poisson rouge » ou « un ennui à se couper les poils des bras ». Les références à Jules Renard ou à Cioran sont les bienvenues : « Ce matin, j’ai mis une heure de côté pour m’en servir ce soir, mais je ne la retrouve plus » et « La vie, dernière station avant la mort ». Afin de brouiller les pistes, JPG se complaît dans un ludisme phonétique : « L’alité rature », « La vie perd », « Ma vie : une mine dort »... Et si le « je » est présent à chaque page, le « moi » n’est pas envahissant. Nuance ! Curieusement, ce genre d’ouvrage, au lieu de provoquer un coup de blues, est revigorant. Il permet de prendre ses distances avec les consternantes futilités qui nous accaparent. Et l’auteur de conclure : « La poésie et moi c’est fini. Elle s’en remettra». Rien de moins sûr et les lecteurs fidèles sauront trouver là de quoi les sauver de tous les ouvrages insipides qu’ils rencontrent un peu partout."

(Jean-Pierre Georges : « Le Moi Chronique » (Les Carnets du Dessert de Lune éd., 2014) 132 pages, 15 euros – 67, rue de Venise – B1050 Bruxelles 

 

Disponible ou à commander dans les bonne librairies ou directement chez l'éditeur.

BdC Le moi chronique.pdf