Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 20 avril 2015

Un article dans le journal Le SOIR

LE SOIR                                                       samedi 18 et dimanche 19 avril 2015

Tête-dure.JPGFrancesco Pittau : La guerre est à l’intérieur

Roman. Tête-Dure ** FRANCESCO PITTAU Les Carnets du Dessert de Lune, 100 p, 12 €

 

 

Tête-Dure, c’est le surnom que sa mère lui a donné après avoir envisagé de l’appeler Cœur-de-Pierre, a six ans en 1962. Il vit dans les jeux de son âge mais le monde des adultes est poreux et envahissant. Surtout quand la famille, immigrée d’Italie, vit à l’étroit dans un deux-pièces et que la radio, en pleine crise de missiles cubains, nourrit la crainte d’une nouvelle guerre mondiale. Le père du jeune héros déteste les Américains : sans eux, l’Italie de Mussolini serait devenue un pays florissant et il n’aurait pas dû, comme tant de ses compagnons, chercher du travail dans un pays de merde. Mais le coiffeur du quartier, un grec, pense que les Cubains sont pires que les Turcs, c’est dire…

Une colère croissante

Une guerre serait peut-être cependant moins traumatisante pour le gamin que le sont les relations tumultueuses entre ses parents. La colère du père va croissant ce samedi-là, au rythme où la mère s’aigrit. La succession des maladresses interdit toute sérénité et Tête-Dure observe avec inquiétude son univers qui semble se déglinguer. Et qui pourtant, vingt-quatre heures plus tard, est toujours là, pareil à lui-même.

PIERRE MAURY

Pour commander en ligne cliquer sur :

http://dessert-de-lune.123website.be/354029100/product/1197546/tête-dure?catid=206012

ou envoyer un mail à dessertlune@gmail.com

Les commentaires sont fermés.