Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 07 octobre 2017

Pour en savoir un peu plus sur "De la marchandise internationale"

De la marchandise internationale.JPGUn article paru dans le dernier numéro de la revue Décharge

Daniel FANO, De la marchandise internationale, couverture Jean-François Octave. Les Carnets du Dessert de Lune, 2017, 84 p., 12 €, ISBN : 9782930607894.

Ce livre est toujours disponible sur le site des éditions ou à demander par mail ou bien à réclamer à votre libraire habituel.

"C’est un polar. Qui tourne au roman d’espionnage aux quatre coins du monde où des trafics en tous genres se jouent. Une fine équipe sans foi ni loi y tue joyeusement, non sans raffinement sadique. On y apprend le nom de toutes sortes d’armes à feu et de modèles de voitures. Les phrases sont courtes, sèches. Pas l’ombre d’un sentiment, d’une psychologie. On tue sur commande, sans connaître. Mais... on se fait tuer aussi. Et on réapparait à la ligne d’après. Même nom, mais pas forcément même sexe. Tiens ? Et puis, ces personnages ont quand même des drôles de noms, dont on apprendra tout à la fin qu’ils sont des issus de romans, de BD d’autres auteurs, de films aussi. On est quelque part entre Speedy Graffito et Burroughs, pas très loin de Michaux, lequel encouragea et soutint l’auteur à ses débuts. Et une dose de Warhol pour faire bonne mesure, celle des séries. Ce n’est pas du tout un polar. Mais c’est très bien. Mieux même."

© Alain Kewes (in Décharge 175)

Écrire un commentaire