Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 17 novembre 2020

Ce seront mes deux dernières publications avant de passer la main

Il fallait bien qu'elle cesse ici un jour, mais qu'elle continue en 2021 sous d'autres cieux cette "aventure d'une utopie, cette utopie d'une aventure éditoriale" commencée en 1995 avec la publication de "Carnet d'un cinéphile assis sur l'horizon" d'Antonello Palumbo.

25 ans plus tard quoi de plus naturel que d'y accueillir un nouvel auteur rencontré en février lors du marché de la Poésie jeunesse de Tinqueux grâce à Albane Gellé

Aujourd'hui je vous propose de découvrir son second recueil "L'écart qui existe". L'artiste Pascaline Boura en a illustré la couverture d'une de ses créations. Albane Gellé en a écrit la préface.

Ce titre qui paraîtra dans quelques jours dans la collection Pleine Lune sera accompagné du 50e et ultime titre de la collection Dessert, concocté par le fidèle Pascal Blondiau.  "Le sonneur de Policka".  Il vous sera offert à l'achat de "L'écart qui existe".

Avant parution, ils peuvent être consultés sur le site des éditions et précommandés. Nouveautés "L'écart qui existe" pourra être acquis en librairie à partir du 23 novembre.

Vous avez, d'une façon ou d'une autre, soutenu les éditions toutes ces années et ce soutien fut le seul qui permit années après années de partager avec vous mes choix d'éditeur. Il me plairait que cette fois-ci encore ce choix se partage et que vous fassiez honneur à ces toutes dernières publications.

En 2021, j'espère que vous serez encore attentifs aux prochaines parutions des Dessert de Lune que vous proposera la maison de la poésie de Normandie.

Très cordialement à toutes et tous.

Jean-Louis Massot

Editeur 1995-2020

Commentaires

Bonjour Jean Louis.
Je te souhaite une excellente retraite , si c'est le cas.!Et encore un grand merci pour nous avoir fait découvrir tant d'auteur es et de poésie.
Au plaisir de te rencontrer de nouveau .
Amicalement
Alain

Écrit par : Alain Amirault | lundi, 16 novembre 2020

Répondre à ce commentaire

Bonjour Jean Louis.
Je te souhaite une excellente retraite , si c'est le cas.!Et encore un grand merci pour nous avoir fait découvrir tant d'auteur es et de poésie.
Au plaisir de te rencontrer de nouveau .
Amicalement
Alain

Écrit par : Alain Amirault | lundi, 16 novembre 2020

Répondre à ce commentaire

Merci pour ce message Alain. Et oui au plaisir d'une prochaine rencoontre.
JL

Écrit par : massot | lundi, 16 novembre 2020

Répondre à ce commentaire

Tu manqueras à la poésie, Jean-Louis, et tu nous manqueras.
Pour tout ce que tu as fait pour l'une et pour les autres, profondément merci. Et écris.

Jean-Claude

Écrit par : Jean-Claude Martin | lundi, 16 novembre 2020

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire