Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 05 décembre 2018

Les Dessert de Lune à la librairie FMR

45453390_10155986935303597_3052724108157517824_n.jpgDemain jeudi 6 décembre à 18h30, vernissage des éternels FMR 2018
à La Halle Saint-Pierre, 2 rue Ronsard, 75018 Paris.

N'hésitez pas à venir voir l'installation et à répandre la bonne nouvelle auprès de vos contacts.
 
Sera servi le traditionnel verre accompagné de quelques petites choses à grignoter.
N'hésitez pas si vous le souhaitez, à apporter de votre côté, une bouteille avec des bulles ou non, avec de l'alcool ou non, ou quelque chose à manger, il n'y en a jamais trop!

Les Carnets du Dessert de Lune y seront en pensée mais les livres y seront en vrai jusqu'au 6 janvier de l'an prochain.
Et si vous ne trouvez pas le titre que vous cherchez, il est sur le site des éditions www.dessertdelune.be ou peut-être chez votre libraire.

jeudi, 29 novembre 2018

Dernier salon en 2018...

Voyez donc :

Dernier salon en 2018 auquel participeront les éditions Les Carnets du Dessert de Lune.

Le 1er et le 2 décembre aux Fugueurs du livre à Liège (Le Grand Cursius, 136 Féronstrée, 4000 Liège). Infos : Les Fugueurs du Livre

Vous y trouverez sur le stand les toutes dernières parutions mais aussi des titres plus anciens et même très anciens dont il ne reste parfois qu'un ou deux exemplaires. L'occasion de se les offrir ou de les offrir.

Le dimanche 2 décembre Patrick Devaux à 13h et Yves Budin à 14h y dédicaceront leurs livres.

Si vous ne pouvez être présents à ce salon, ces livres sont disponibles sur le site des éditions, dans les différentes collections et, pour certains, en librairie. A voir sur Les livres

 

Et pendant ce temps-là, du samedi 1er décembre 2018 au dimanche 6 janvier 2019, entourés de plus de 60 autres éditeurs, vous pourrez trouver une dizaine de titres des éditions Les Carnet du Dessert de Lune, lors de la Librairie FMR, organisée par Les Éternels FMR, qui se tiendra à la Halle Saint-Pierre, 2 rue Ronsard, 75018 Paris. Infos : Les Eternels FMR

Bon mois de décembre à venir.
Jean-Louis Massot

 

mardi, 20 novembre 2018

3 occasions de Dessert de lune avant la fin de 2018

Avant que se termine 2018, trois occasions de faire emplette de Les Carnets du Dessert de Lune :
- Ces 24 et 25 novembre au salon du livre Mon's Livre 2018, le salon du livre de Mons où, sur le stand d'Espace Livres et Création, vous trouverez quelques Dessert de Lune, rencontrerez Eva Kavian, Christiane Levêque,Pascal Blondiau et Patrick Devaux en dédicace le dimanche.

- Le 28 novembre à la présentation du livre d'entretien avec Jean-Pierre Canon "Dans l'odeur des livres et le parfum du papier d'Arménie" à 19h à la librairie Librebook - Bruxelles en présence de Serge Meurant, Daniel Locus et des ami(e)s de Jean-Pierre Canon.

 Dans l'odeur des livres.jpg

- Les 1 et 2 décembre pour Les Fugueurs du Livre 2018 à Liège en présence d'Yves Budin pour une séance de dédicace, (comme il en a la fugueur) le dimanche 2 décembre de 14h à 16h et la présence d'autres auteurs...

Les fugueurs du livre.jpg

Et bien sûr, tous les livres disponibles sur le site des éditions www.dessertdelune.be mais aussi chez tous les libraires attentifs.
Alors likez, likez mais acquérez aussi !

lundi, 12 novembre 2018

Savourer du Dessert de Lune

Pour savourer du Dessert de Lune, deux évènements en novembre.

- Du 16 au 18 novembre, retrouvez les Dessert de Lune au Salon de l'autre livre à Paris. Stand B24.

Munissez-vous d'une petite cuiller et à l'achat d'un livre un Dessert vous sera offert.

En savoir plus sur : https://www.facebook.com/events/170296560583874/

 

- Le 28 novembre, présentation du livre "Dans l'odeur des livres et le parfum du papier d'Arménie" à la librairie Librebook à Ixelles, 126 chaussée de wavre

En savoir plus sur : https://www.facebook.com/events/284397328869234/

 

Sans oublier tout le programme de novembre passé ou à venir

En savoir plus sur :https://www.dessertdelune.be/agrave-la-lune/ce-quil-sest-...

jeudi, 18 octobre 2018

En octobre précommande-t-on du Dessert de Lune ?

Les parutions du dernier trimestre 2018 aux éditions Les Carnets du Dessert de Lune.

En précommande

9782930607986.jpgLes Radis bleus. Auteur : Pierre Autin-Grenier. Ill. de couverture : Georges Rubel. ISBN 9782930607986. 280 pages. Format 14 x 20 cm. Prix : 20 euros. Pour lire un extrait cliquez ICI.

Réédition augmentée de 11 inédits et d'une illustration en couverture de Georges Rubel d'un livre paru en 1990 aux éditions Le Dé bleu, puis en Folio en 2005. La densité d’écriture, la petite musique du styliste qui joue de l’humour noir et de la dérision, voire du fantastique, ajoutées à la force de ses évocations, classent ses textes dans le registre de l’expression poétique que l’auteur, d’ailleurs, affirme première pour lui, et fondatrice. Au demeurant, la forme n’en reste pas moins celle du journal : à chaque jour son texte, du 17 janvier au 16 janvier de l’année suivante. Les amateurs de cet auteur désabusé (mais pas désengagé) y retrouveront sa voix, qui masque le désespoir sous des pirouettes, règle ses comptes avec l’enfance et le monde comme il va (mal).

9782930607474.jpgLa quincaille des jours. Auteur : Francesco Pittau. Postface : Gil Jouanard. ISBN 9782930607474. 110 pages. Format : 14 x 16 cm. Prix : 14 euros. Pour lire un extrait cliquez ICI.

Un recueil de poèmes brefs, posfacé par Gil Jouanard, par l'auteur du roman Tête Dure finaliste du Rossel 2015 et auteur de nombreux livres jeunesse avec Bernadette Gervais chez Gallimard, Le Seuil, Albin Michel et chez d'autres éditeurs, pour dire furtivement le quotidien, la vie qui passe, "la vie, telle qu'en poésie l'instant furtif la change".

 


9782930607948.jpgDans l'odeur des livres et le parfum du papier d'Arménie. Auteurs : Jean-Pierre Canon, Serge Meurant, Frédérique Bianchi. Photographies : Daniel Locus. Avant-propos : Serge Meurant. ISBN : 9782930607948. 48 pages. Format : 14 x 20 cm. Prix : 6 euros. Pour lire un extrait cliquez ICI.

Entretiens avec Jean-Pierre Canon, libraire bouquiniste à Bruxelles pendant plus de quarante ans à l'enseigne de La Borgne Agasse. Cet entretien réalisé peu avant sa disparition en janvier 2018, relate son parcours de libraire, ses rencontres, amitiés et correspondances avec de nombreux auteurs (Pirotte, Ceupens, Dhôtel...) et revient sur la littérature ouvrière dont il possède un fonds extrêmement riche et varié qui pourrait faire le bonheur des chercheurs.

Pour télécharger le bon de précommande cliquez sur Précommande

Pour en découvrir plus rendez vous sur Nouveautés

samedi, 13 octobre 2018

Coup de coeur de l'Académie Charles Cros

CD un toit d'étoiles.jpegGrand plaisir à vous informer que le CD "Un toit d'étoiles" a reçu récemment le prix Coup de cœur 2018 de l'Académie Charles Cros. Textes de Saïd Mohamed avec l'ensemble musical Dounia dirigée par Karinn Helbert.

Pour découvrir ce CD, cliquez sur Un toit d'étoiles où vous pourrez écouter un extrait, télécharger le livret de cette réalisation et s'il vous intéresse le commander.

17NOVEMBRE.jpgSaïd Mohamed et l'ensemble Dounia donneront un concert le samedi 17 novembre à 18h00, 17 rue de Nantes, Paris 75019. II est prudent de réserver au 07 77 25 42 32

 

 

Saïd Mohamed – La tête dans les étoiles

IMG-20180909-WA0003.jpgSaïd Mohamed reçoit le prix Coup de cœur Charles Cros 2018 pour son recueil de poésie « Toit d’étoiles », un CD d’accompagnement musical qui lui a valu cette distinction. Une poésie tapie dans l’horreur du monde et qui sait en extraire des joyaux de cristal pur.

Saïd Mohamed, nomade et troubadour est né en 1957 en Basse-Normandie d’un père berbère marocain et d’une mère tourangelle lavandière et asociale au caractère bien trempé. Enfant de la DASS, pourtant il deviendra, à la force de sa plume, un miraculé du quart monde. Celui qui est devenu un simple numéro de matricule - N36 - pour l’administration, se forgera un rêve dans la triste danse des exclus : devenir écrivain. Nomade dans l’âme, il est tour à tour, ouvrier imprimeur, voyageur, éditeur, chômeur, Il est maintenant enseignant dans la prestigieuse école Estienne, à Paris. Il n’en est pas à son premier prix, en 1995, il obtenait le prix Poésimage pour Lettres Mortes et le Prix CoPo en 2014, pour l’Eponge des mots. Il a été plusieurs fois boursier du Centre National des lettres.

Comme son père devenu alcoolique, un chibani*dont le métier était terrassier et qui reconstruisait dans ce nouveau pays devenu alors le sien, les villes bombardées de France, Saïd Mohamed, lui, aussi a appris à creuser, à malaxer dans la veine, au cœur des mots ; il construit des tranchées parmi les étoiles pour nous offrir un ciel lumineux dans la noirceur de la nuit. Son recueil « Toit d’étoiles » nous lance  en brassées généreuses ces étoiles qui nous suivent et que nous rejoindrons tous un jour, destinés que nous sommes à la lumière stellaire, dans le requiem le plus triste naît l’intensité de nos destins, nous sommes voués à embrasser ces astres ad infinitum.

A l’Etoile du Sud, le bar où on fait et défait les rêves, dans cette gloire de vouloir n’être rien où se déploie le fiel du recommencement, ou cette « putain d’étoile » à laquelle croit chacun de ces infortunés cachés sous les essieux du train qui file dans les ténèbres, passagers clandestins, frères d’infortune dont les corps sont rejetés par les flots ; cette fin silencieuse noyée dans les vagues de ceux qui ont cru à leur bonne étoile.

Toutes ces étoiles racontées par Saïd Mohamed, cette quête d’infini qui se broie dans la noirceur du monde et brille d’un éclat étrange. Un subtil mélange dans ces voix superposées qui récitent les poèmes de l’auteur « mosaïque », parce c’est bien ce que nous offre la vie de Saïd Mohamed ; une mosaïque sublime de clair-obscur et qui rappelle les destins croisés de celui qui parcourt le monde, de celui qui dans la richesse de ses mots nous fait découvrir de nouveaux rivages. Mais celui qui sait aussi donner de la voix aux sans-voix, aux exclus, aux opprimés du monde, à ceux devenus fantômes; les voix de la résilience.

Bravo à Saïd Mohamed pour son Prix Coup de cœur Charles Cros 2018 et à tous les musiciens de l’ensemble Dounia qui ont accompagné ses textes et à Karinn Helbert cristaliste à la carrière déjà bien remplie qui a joué de cet instrument si rare qu’est le cristal Baschet et en a assuré la direction artistique.

Le CD a été soutenu entre autres par la Factorie, maison de la poésie de Normandie, les éditions les Carnets du Dessert de lune son éditeur belge, et la compagnie coquelicot qui est la compagnie de Karinn Helbert.

© djemaa Chraiti

 

 * chibani - Travailleurs maghrébins venus en France entre 1945-1975. En arabe signifie "sages, vieux, vieillards", "ceux qui ont les cheveux blancs"

http://www.charlescros.org/

Liens sur l’auteur via le blog de Mustafa Harzoune

Tao du migrant

http://letaodumigrant.hautetfort.com/mohamed-said

 

dimanche, 30 septembre 2018

Rencontre avec marcella & pépée

marcella,pépée,pascal blondiau

Le vendredi 12 octobre, rencontre avec marcella & pépée autour de leur nouveau recueil "Trente cette mère - maintenant" récemment paru aux éditions Les Carnets du Dessert de Lune dans la collection Pleine Lune. C'est préfacé par Pascal Blondiau.
Pour en savoir plus sur ce recueil rendez-vous ICI.

Trente cette mère - maintenant - .jpg

mardi, 14 août 2018

Un extrait de "La quadrature du cercle"

La quadrature.jpgSur la chaîne Les Carnets du Dessert de Lune sur Youtube un extrait de "La quadrature du cercle" de Jean-Christophe Belleveaux illustré par Yves Budin et préfacé par Roger Lahu

Pour voir, pour écouter, cliquez sur Youtube

Pour en savoir plus sur ce livre sur l'auteur, l'illustrateur, rendez-vous sur Le livre

 

 

 

Jusqu'au 31 août 2018, ce recueil vous sera offert à l'achat du recueil "Démolition" du même auteur.

Les 2 en 1 

jeudi, 02 août 2018

Les 2 en 1 jusqu'au 31 août

Les 2 en 1 aux éditions Les Carnets du Dessert de Lune

Jusqu'au 31 aout, vous commandez sur le site des éditions un (et même plus) des dix livres proposés et vous recevrez gratuitement le second livre de l'auteur.

(auteur et illustrateur recevront leur droit d'auteur pour les 2 livres.)

Paiement sécurisé via CB ou Paypal.

La commande peut aussi être passée par mail à dessertlune@gmail.com avec paiement par chèque à l'ordre des éditions.

Envoi Franco de port dès réception de votre commande.

Pour tout savoir sur cette offre rendez-vous sur

http://www.dessertdelune.be/agrave-la-lune/les-2-en-1-au-dessert-de-lune-jusquau-31-aout

et faites votre choix.

vendredi, 27 juillet 2018

Une note de lecture pour "Et aussi les arbres"

Cette belle note de lecture signée Patrick Devaux à propos du deuxième recueil d'Isabelle Bonat-Luciani "Et aussi les arbres" paru récemment aux éditions Les Carnets du Dessert de Lune.

(Isabelle Bonat-Luciani sera en dédicace ce samedi 28 juillet, à partir de 15h sur le stand des Dessert de Lune, aux Voix Vives de la Méditerranée, à Sète et ce vendredi 27 juillet c'est Saïd Mohamed qui lira des extraits de ses propres recueils à partir de 18h, place du Pouffre, toujours à Sète.)

"Tous les sens de l’auteur sont en éveil à écouter, entendre, distinguer, ressentir à fleur de souvenir jusqu’au trouble qui mêle le haut et le bas, la cime et la racine de l’être, la sève de vivre : « Le ciel a débarrassé le plancher. Il est dans ma tête. Au fin fond. Toujours ça revient ». Les mots sont « tagués » les uns aux autres « pour tenir loin des désordres. Pour tenir loin des solitudes ».

Souvenir d’un premier amour ? Certes. Mais sans « Il était une fois » parce que l’évènement tourne en boucle.

Avec un ton faussement anodin, des choses importantes sont dites, toujours avec cette façon un peu explicative, voire professorale : « Parfois elle lui disait que pour aimer il valait mieux ne jamais rien savoir ».

Avec retours sur l’adolescence, l’image des parents, de la mère plus particulièrement, du corps qui se modifie, la vie en évolution parle à travers le temps qui se souvient de façon obsessionnelle : « Les gens marchent mais c’est dans ton image qui fissure le sol » ou encore : « Lorsque j’approche de ton absence, il y a ce toi bien trop immobile pour regarder ».

L’intrigue persévère ainsi entre châteaux en Espagne à venir construits si possible sur un seul château de sable du passé, semblant doubler le récit sans qu’elle ne se dévoile facilement.

Le secret évolue avec la progression du récit. Mieux que l’intrigue elle-même, on vit une sorte de mystère existentiel, douloureux, profond. Peut-être s’agit-il d’ailleurs du processus même de l’adolescence à appréhender avec ses espoirs et ses dangers.

Même Dieu passe dans ce joyeux désordre. Le langage de l’auteur est boulimique, carnassier, Isabelle ne laissant rien passer jusqu’à ce qu’on comprenne le tragique dénouement : « Je me souviens de ta tempe abritant un trou mais que je n’avais pas su regarder. Alors je chante les chants que tu m’as laissés » .

Le rêve et le cauchemar procèdent de la même origine. Cette manière d’écrire fait, à mon sens, partie d’un mouvement qu’on pourrait qualifier de « sensitif », quelque chose du balbutiement de nos recherches popularisées de la profondeur d’être, une sorte de psychanalyse vulgarisée à la compréhension de tous, exprimée comme : « Je ne sais pas ce qui remue dans mon corps prend ou donne. C’est bruyant et sourd faisant naître des chemins jusqu’à ma tête ».

Jean-Louis Massot, éditeur et auteur lui-même, initie ses choix de manière à révéler, in fine, un quasi mouvement créatif global qui ressemblerait à sa recherche personnelle profonde. Choisir des auteurs et des textes procède également de l’acte créatif. Et c’est fort le cas pour « Et aussi les arbres », le titre du livre intriguant lui-même jusqu’aux racines neurologiques d’une écrivaine qui pense ce qu’elle écrit avec une conviction vitale et essentielle."

© Patrick Devaux, juillet 2018

lundi, 23 juillet 2018

Frédérick Houdaer en dédicace à Sète

Pardon my French.jpgStop - Frédérick Houdaer - Stop - Dédicacera - Stop - Quelques exemplaires - Stop - De "Pardon My French" - Stop - Demain mardi 24 juillet - Stop - Entre 11h00 et 12h00 - Stop - Sur le stand des éditions Les Carnets du Dessert de Lune - Stop - Aux Voix Vives de La Méditerranée - Stop - A Sète - Stop.

dimanche, 22 juillet 2018

Voix vives de la Méditerranée, 2018

20180721_112359_resized (1).jpgAux "Voix Vives de La Méditerranée" à Sète, les Editions Les Carnets du Dessert de Lune y sont présentes jusqu'au samedi 28 juillet.

C'est Saïd Mohamed qui est à la manœuvre pour vous faire découvrir les récentes parutions et plus de 80 titres des différentes collections.
Il vous dédicacera ses recueils "Le vin des crapauds", "Jours de liesse", "L'éponge des mots" et "Souffles" si vous le lui demandez.
Et il en fera lectures le vendredi 27 juillet à 18h00, place du Pouffre.

 

Le samedi 28 juillet de 15h00 à 16h00 et même un peu plus tard, Isabelle Bonat-Luciani viendra dédicacer ses deux recueils "Et aussi les arbres" et "Quand bien même".

Il est fort probable et même certain qu'à un moment ou à un autre, mais quand ? Frédérick Houdaer viendra dédicacer "Pardon My French".
Ne ratez pas cette occasion car il y a peu d'exemplaires.

Pour le reste, profitez-bien de Sète et abusez des tielles et de la poésie.
www.dessertdelune.be

samedi, 16 juin 2018

Le "Visions of Basquiat" par Yves Budin

Ce samedi 16 juin on parle du Basquiat d'Yves Budin dans Le Carnet et les instants.
yves budinYves Budin - Visions of Basquiat - Les Carnets du Dessert de Lune. Collection Pièces Montées. 2018. 
​Jean-Louis Massot a assurément le sens de la pertinence éditoriale. Après avoir accompagnéYves Budin dans ses aventures graphiques consacrées à Miles Davis, à Jack Kerouac et à David Bowie, voilà que les deux hommes franchissent, dans un volume saisissant, un nouveau pas. Les Carnets du Dessert de lune s’ouvrent cette fois à Jean-Michel Basquiat, cet artiste d’origine haïtienne dont les gestes fulgurants ont traversé New York pendant quelques années: il a couvert les murs de Manhattan de graffitis, il a collaboré avec Andy Warhol, avec Keith Haring et avec Francesco Clemente puis s’est mis à exposer plusieurs centaines de tableaux dans différentes galeries…
C’est entre la fin des années 1970, avec les gestes graphiques dans les rues, et les années 1980 avec son entrée fracassante dans le milieu de l’art contemporain qu’Yves Budin saisit Basquiat, dans une ville ruinée, violente et déchirée. Il y plonge avec lui, le suit dans les rues, entre dans son atelier, est à côté de lui quand il peint, et l’écoute…
Entre la mise en page de la bande dessinée et l’explosion graphique de Basquiat, il dessine et peint sa vie; il ne donne là ni une analyse ni une restitution, il ramène des traces à la surface de la page, dans un noir et blanc somptueux qui rappelle les maîtres Hugo Pratt et Alberto Breccia et quelques explosions de couleurs aussi impressionnantes que celles que provoque le peintre avec ses marqueurs et ses acryliques.
Tout au long, il fait courir une parole suspendue, faite de bouts de phrases, de citations, d’énumérations :
J’assure
Je sature
Je suture
Je rature
Je hachure
Je fulgure
Surtout, il nous met face à Basquiat qui nous regarde. On ne peut lui échapper : « Regardez-moi, maintenant… »
Et ces visions nous laissent K.O. Un coup de poing dans le cœur !
© Thibault Carion
Pour lire l'article sur le site du Carnet et les Instants et voir un reportage sur Yves Budin c'est ICI . 
Yves Budin expose ses nouvelles créations à l'espace 7, place Vieille Montagne à Liège jusqu'au 29 juin.
Infos : Espace Sept 

lundi, 04 juin 2018

Ce sera le dimanche 10 juin

En ce premier jour de la semaine, je vous communique le programme des séances de dédicaces du dimanche 10 juin pour les éditions Les Carnets du Dessert de Lune sur le stand 209 du marché de la poésie de St-Sulpice.

Peut-être nous verrons-nous ou nous croiserons autour d'un livre, d'un verre, à l'ombre d'un marronnier.

Cordialement
JL Massot
www.dessertdelune.be

Le dimanche 10 juin de 12h54 à 17h37.

 
Thomas VINAU. De 12h54 à 13h54, il dédicacera "Autre chose".
Plus de détails.
Pascal BLONDIAU. De 12h54 à 13h54, il dédicacera "Sept novelettes (et quelques)".
Plus de détails.
 
Michaël GLÜCK et Pascaline BOURA. De 14h07 à 15h07, ils dédicaceront"Nuova prova d'orchestra" et "Prova d'orchestra".
Plus  de détails.
Plus de détails.
 
Perrine LE QUERREC. De 15h20 à 16h20, elle dédicacera "La Patagonie".
Plus de détails.
MARCELLA & PEPEE. De 15h20 à 16h20, elles dédicaceront "Trente cette mère - maintenant - ".
Plus de détails.
 
Pascal BLONDIAU. De 16h37 à 17h37, il dédicacera "Dès l'instant".
Plus de détails.
 
Ce qui clôturera les séances de dédicaces où les minutes et même les secondes auront toute leur importance.

samedi, 02 juin 2018

Ce sera le samedi 9 juin au marché de la poésie de St-Sulpice

jeudi, 31 mai 2018

les séances de dédicaces du 8 juin sur le 209

Vous informer de ceci:
LE VENDREDI 8 JUIN, ils et elles signeront leur recueil sur le stand 209 des éditions les Carnets du Dessert de Lune au Marché de la poésie de St-Sulpice à Paris. Une belle occasion de rencontrer ces auteurs et de découvrir ou de redécouvrir leur recueil.
Cordialement et peut-être à bientôt.
JL Massot
www.dessertdelune.be
 

MARIE EVKINE
- De 14h07 à 15h07, elle dédicacera "Et la nuit".
Plus de détails prochainement sur le site du Marché de la Poésie.


CHANTAL COULIOU
- De 15h20 à 16h20, elle dédicacera "Croqués sur le vif"Plus de détails
et "Le chuchotis des mots"Plus de détails 
FRANCESCO PITTAU
- De 15h20 à 16h20, il dédicacera "Tête dure".
Plus de détails bientôt en ligne sur le site du Marché de la Poésie


ISABELLE BONAT-LUCIANI
- De 16h37 à 17h37, elle dédicacera "Quand bien même". Plus de détails
JEAN-LOUIS MASSOT
- De 16h37 à 17h37, je dédicacerai "Séjours là, suivi de D'autres vies" éditions MEO. Plus de détails 


SYLVIE DURBEC
- De 17h50 à 18h50, elle dédicacera "Chaussures vides/Scarpe vuote". Plus de détails 
PASCAL BLONDIAU
- De 17h50 à 18h50, il dédicacera "Dès l'instant". Plus de détails


CHRISTOPHE BREGAINT
- De 19h14 à 20h14, il dédicacera "Encore une nuit sans rêve". Plus de détails
FABIEN SANCHEZ
- De 19h14 à 20h14, il dédicacera "Dans le spleen et la mémoire"Plus de détails 

mercredi, 30 mai 2018

Signatures le jeudi 7 juin au marché de la poésie de St-Sulpice

Et c'est parti !

A St Sulpice, on commencera les séances de dédicace Le JEUDI 7 JUIN sur le STAND 209
LUCE GUILBAUD
- De 15h20 à 16h20 elle dédicacera "Qui va là ?"
PLUS DE DETAILS 

PASCAL BLONDIAU
- De 15h20 à 16h20 il dédicacera "Dès l'instant"
PLUS DE DETAILS 
- De 16h37 à 18h50 il dédicacera" Sept novelettes (et quelque)"
PLUS DE DETAILS 

JEAN-LOUIS MASSOT
- De 16h37 à 17h50 je dédicacera "Nuages de saison" (éditions Bleu d'encre)
PLUS DE DETAILS 

Retenez ces horaires. ( avant l'heure c'est pas l'heure, après l'heure c'est plus l'heure)

lundi, 21 mai 2018

Les nouveautés en dédicaces au Marché de la poésie de St-Sulplice

Prochainement, venez découvrir les nouveautés des éditions Les Carnets du Dessert de Lune (octobre 2017, février et mai 2018) et rencontrer les auteurs sur le stand 209.
Du 6 au 10 juin, au marché de la poésie de St-Sulpice, place St-Sulpice, Paris 75004.

Faute de preuves
 Serge Prioul & Marie-Christine Thomas-Herbiet

Les samedis sont au marché Thierry Radière & Virginie Dolle
Thierry Radière dédicacera son recueil le samedi 9 juin de 17h50 à 18h50.

Nuova prova d'orchestra Michaël Glück et Pascaline Boura
Michaël Glück et Pascaline Boura dédicaceront leur recueil le dimanche 10 juin de 14h07 à 15h07.

Les Continents Hervé Bougel
 
Pas de côté Fanny Chiarello
Fanny Chiarello dédicacera son recueil le samedi 9 juin de 15h20 à 16h20.

Visions of Basquiat Yves Budin
 
Au mois de mai 1968 Hervé Bougel
 
Et aussi les arbres Isabelle Bonat- Luciani
Isabelle Bonat-Luciani dédicacera son recueil le vendredi 8 juin de 16h37 à 17h37 et le samedi 9 juin de 12h54 à 13h54.
 
Poisson dans l'eau Albane Gellé & Séverine Bérard
Albane Gellé et Séverine Bérard dédicaceront leur recueil le samedi 9 juin de 14h07 à 15h07.
 
Trente cette mère - maintenant - marcella & pépée
marcella dédicacera son recueil le dimanche 10 juin de 15h20 à 16h20.

Seront également en dédicace : Pascal Blondiau, Christophe Bregaint, Chantal Couliou, Bob De Groof, Sylvie Durbec, Jean Marc Flahaut, Luce Guilbaud, Cécile Guivarch, Frédérick Houdaer, Perrine Le Querrec, Saïd Mohamed, Fabien Sanchez.
Consultez les horaires (décalés) sur Signatures 2018  

jeudi, 17 mai 2018

4 nouveautés aux éditions Les Carnets du Dessert de Lune

C'est dans quelques jours que paraissent les 4 nouveaux titres des éditions Les Carnets du Dessert de Lune, plus le 4e titre de la collection Dessert.

poisson dans l'eau.jpgDans la collection Lalunestlà :
- "Poisson dans l'eau" d'Albane Gellé et Séverine Bérard.

Et aussi les arbres.jpgDans la collection Pleine Lune :
- "Et aussi les arbres" d'Isabelle Bonat-Luciani, avec un avant-propos de Manuel Plaza.


Trente cette mère - maintenant - .jpg- "Trente cette mère - maintenant - " de marcella & pépée.

Au mois de mai 1968.jpg

Dans la collection Pousse-Café :
- "Au mois de mai 1968" d'Hervé Bougel.

Dans la collection Dessert :
- "La seule" de Michel Bourçon.

(ces deux derniers titres seront offerts aux Ami(e)s du Dessert de Lune)

Pour découvrir ces livres (visuels de couverture et extraits à télécharger), les précommander, rendez-vous sur https://www.dessertdelune.be/store/c405/Nouveaut%C3%A9s.h...

Ils seront disponibles en librairie dans quelques jours et du 6 au 10 juin sur le stand 209 au marché de la poésie de St-Sulpice, Paris 4e (en présence d'Albane Gellé, Séverine Bérard, Isabelle Bonat-Luciani, Marcella, Pascal Blondiau, Christophe Bregaint, Fabien Sanchez, Luce Guilbaud, Cécile Guivarch, Chantal Couliou, Sylvie Durbec, Fanny Chiarello, Jean Marc Flahaut, Radière Thierry, Frédérick Houdaer, Thomas Vinau, Perrine Le Querrec, Saïd Mohamed et Bob De Groof pour des séances de dédicaces.

mercredi, 09 mai 2018

Trois illustrateurs des Dessert de Lune

3 illustrateurs du Dessert de Lune exposent en mai et en juin.

Charlotte Berghman
, illustratrice de "Grains de fables de mon sablier" de Jean-François Mathé

et "Le chuchotis des mots" de Chantal Couliou.
Pêle-Mêle d'Ixelles, 566 chaussée de Wavre, 1050 Bruxelles.
Infos : https://www.facebook.com/events/234669217302511/
 
Georges Rubel, illustrateur de "Chroniques des faits" de Pierre Autin-Grenier.
La Tannerie, 57 rue de Paris, 78550, Houdan.
Infos : https://www.regardparole.com/page2.html
 
Bob De Groof, illustrateur pour "Le vin des crapauds" de Saïd Mohamed.
Fondation Taylor, 1 rue de la Bruyère, 75009 Paris
Infos : http://www.taylor.fr/expoDetail.php?id=465