Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 08 janvier 2019

Une petite note pour Les Radis bleus

pierre autin-grenier, georges rubel, ronan barrot, caroline gérardPIERRE AUTIN-GRENIER. Pierre Autin-Grenier (1947-2014) est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages (proses poétiques, nouvelles, récits) dans lesquels on trouve beaucoup d’humour, de révolte et de rage de vivre. Des allusions à l’anarchisme apparaissent ça et là. Les Radis bleus est écrit sous la forme d’un journal. L’auteur, désabusé mais pas désengagé, y règle ses comptes avec l’enfance et le monde qui va mal.
Les Radis bleus par Pierre Autin-Grenier. Bruxelles : Les Carnets du dessert de lune, 2018. 280 pages. (Pleine lune). 20 euros.
© LA FEUILLE D’INFOS DU CIRA 12 JANVIER 2019

 

pierre autin-grenier, georges rubel, ronan barrot, caroline gérardRetrouvez ce livre et d'autres les 26 et 27 janvier au 10 Salon du Livre à Part de Saint-Mandé sur le stand des éditions Les Carnets du Dessert de Lune.

dimanche, 16 décembre 2018

15 décembre

Un petit tour sur le site des Editions Les Carnets du Dessert de Lune pour écouter un extrait des Radis bleus ?

https://www.dessertdelune.be/agrave-la-lune/15-decembre-s...

mercredi, 21 novembre 2018

Les Radis bleus (article dans Le Matricule des Anges)

pierre autin-grenier,georges rubel,martine laval,ronan barrot,caroline gérardPrince sans rire de la forme brève, selon les jours, quelques phrases par-ci, par-là un grand maximum de deux pages (faut tout de même pas exagérer), Pierre Autin-Grenier, dit PAG, nous revient d'outre-tombe avec ses Radis bleus, une sorte de journal, publié par bouts dans des revues, puis au Dé bleu en 1991, édition aujourd'hui augmentée de onze inédits aux Carnets du dessert de lune – toute une aventure.
Lire et relire cette prose douce-amère, mix de pensées noires ou délicates voire farfelues, enrobées tantôt d'humour tantôt de détresse, c'est faire provision d'intelligence, si, si ; c'est honorer un rendez-vous avec ce phrasé qui fait tilt, sonne clair et à fond ; c'est comme retrouver un vieil ami, un peu perdu, un peu lointain, et avec qui la conversation comme par magie reprend de plus belle, à l'instant, sans anicroches, sans faux-semblants. L'éplucheur de mots pose ses valises de regrets, se met en vitrine et ne fait que nous renvoyer à nous-mêmes, à notre triste condition humaine, nos traumas de jeunesse et nos échecs à trouver une place dans le grand cataclysme d'aujourd'hui.
Indécrottable décrocheur de lune qu'il fut, ou plutôt qu'il est tant il est toujours présent, PAG va comme un cabri, saute le calendrier d'un jour à l'autre, d'un saint Robert à une sainte Marguerite en passant par une FêtNat, s'entiche d'un rien, se raille de tout, la vie, la mort, l'abandon. Il apostrophe l'écriture, cette vacharde (« le temps qu'il faut pour faire une phrase ! »), s'attendrit sur des cailles rôties, les jambes des femmes, un pot de rouge, la promesse d'un printemps. le grand paresseux devant l'éternité (qu'il juge inutile) se plaît à ne rien faire, lui seul sait contempler les heures passer « à reculons ». le passionne « simplement, comme ça » le temps qui passe : PAG ambitionne le néant puisqu'il ne fut désiré de personne. Toujours, il se la joue goguenard, use et abuse de l'élégance de la dérision. S'il cède à quelques aveux, ce n'est pas pour rigoler : « J'écris comme je peux ; je vis comme si je pouvais. » le Lyonnais chaloupe et nous fait chavirer d'un bord à l'autre de sa tempête, du sarcasme au chagrin, de la bouffonnerie la plus potache à l'amertume la plus cinglante. Dans sa caboche de poète brinquebalent des « choses effroyables », celles de jadis quand il était môme : « Je songe au merveilleux cimetière que fut mon enfance » ; ou encore, effet couperet garanti, il se revoit
« marmonnant des prières secrètes dans l'innocente fraîcheur des églises pour hâter l'agonie de ma mère ». de la vilenie d'être né, PAG, meurtrier candide, fait ses choux gras. Incurable exilé de sa propre existence, le futur auteur de Je ne suis pas un héros et Toute une vie bien ratée s'enferme « à double tour dans l'écriture » et lâche : « Il reste toujours quelque part le sentiment d'une terrible méprise. La douleur d'être né ne passe pas. » Au mieux de son désespoir, il rêve de communisme libertaire :
« Un peu à l'esbroufe bien sûr, mais sait-on jamais ? »
© Martine Laval in LE MATRICULE DES ANGES N°198 NOVEMBRE-DECEMBRE 2018
Les Radis bleus, de Pierre Autin-Grenier, Les Carnets du Dessert de Lune, 280 pages, 20 €

lundi, 15 octobre 2018

Précommander les trois prochaines parutions

pierre autin-grenier,georges rubel,ronan barrot,francesco pittau,gil jouanard,jean-pierre canon,serge meurant,frédérique bianchi,daniel locus,jean danhaive,muriel cano  pierre autin-grenier,georges rubel,ronan barrot,francesco pittau,gil jouanard,jean-pierre canon,serge meurant,frédérique bianchi,daniel locus,jean danhaive,muriel cano pierre autin-grenier,georges rubel,ronan barrot,francesco pittau,gil jouanard,jean-pierre canon,serge meurant,frédérique bianchi,daniel locus,jean danhaive,muriel cano

Bonjour,

En ce troisième lundi d'octobre, je vous propose de précommander les trois nouveautés à paraître prochainement :
"Les Radis bleus". Pierre Autin-Grenier. Édition augmentée de 11 inédits. Illustration de couverture Georges Rubel.
Collection Pleine Lune. Format 14 x 20 cm. 280 pages. 20 €

"Dans l'odeur des livres et le parfum du papier d'Arménie". Entretiens avec Jean-Pierre Canon libraire-bouquiniste de "La Borgne Agasse", réalisés par Serge Meurant et Frédérique Bianchi. Photographies Daniel Locus.
Collection Pousse-Café. Format 14 x 20 cm. 48 pages. 6 €

"La quincaille des jours". Francesco Pittau. Postface Gil Jouanard.
Collection Pleine Lune. Format 14 x 16 cm. 110 pages. 14 €
 
Vous pouvez déjà découvrir ces nouveautés voir les visuels de couverture, la présentation en surfant sur Nouveautés 

Sur chaque fiche du livre en cliquant sur le mot ICI, vous pourrez télécharger des extraits.

Si vous souhaitez précommander via la boutique du site, avant le 12 novembre 2018 "Les Radis bleus" et "Dans la quincaille des jours",  le titre "Dans l'odeur des livres et le parfum du papier d'Arménie" vous sera offert.
Votre paiement ne sera débité qu'à parution des livres en novembre qui vous seront envoyés franco de port.
Vous pouvez aussi précommander via le paiement en ligne paypal à dessertlune@gmail.com ou en adressant un chèque à l'adresse des éditions ou un virement bancaire (Iban et Bic sur simple demande par mail) à dessertlune@gmail.com

Ces titres clôtureront le programme de l'année 2018 et seront accompagnés du 45e titre de la collection Dessert "Trente six métiers" signé Serge Prioul, que recevront Les Ami(e)s du Dessert de Lune.

Un tout grand merci d'avance si vous souhaitez participer à cette nouvelle aventure.

Très cordialement.
Jean-Louis Massot
Éditions Les Carnets du Dessert de Lune
67 rue de Venise
1050 Bruxelles
www.dessertdelune.be
Facebook 

mardi, 29 août 2017

La Drôme où Les Dessert de Lune

Avant de vous montrer d’autres réalisations d’illustrations de livres des Dessert de Lune, sur la page Facebook des éditions : https://www.facebook.com/jeanlouis.massot, vous informer que dans le département de la Drôme, il existe un lieu où vous pourrez trouver plus de 80 titres des éditions Les Carnets du Dessert de Lune.

Ce lieu c’est l'Atelier du Hanneton, animé par Stéphane Landois.

L’adresse : Les Presles 26400 Route du tram, 26300 Charpey

Le site : https://www.atelierduhanneton.fr/lieu-de-murmure/

Et vous préciser aussi que le nouveau livre de Jean Marc Flahaut " BAD WRITER" peut être acquis sur le site de ventes en ligne de la librairie Le Bateau Livre à Lille https://www.lebateaulivre.fr/livre/11585267-bad-writer-fl... où vous trouverez également les toutes dernières parutions des éditions et bien d’autres titres.

vendredi, 03 février 2017

Des articles de presse sur des récentes parutions

Pour lire des articles de presse à propos de Bestiolerie potagère, cliquez sur LA

Pour lire des articles de presse à propos de Dans le spleen et la mémoire, cliquez  ICI

Pour lire des articles de presse à propos de Datés du jour de ponte, cliquez LA

Pour lire des articles de presse à propos de Encore une nuit sans rêve, cliquez ICI

Pour lire des articles de presse à propos de Je respire discrètement par le nez, cliquez LA

Pour lire des articles de presse à propos de Légende de Zakhor, cliquez  ICI

Pour lire des articles de presse à propos de Pardon my french, cliquez LA

Pour lire des articles de presse à propos de Quand bien même, cliquez  ICI

mercredi, 23 novembre 2016

Extraits des parutions de 2016

Pour lire des extraits des parutions de 2016, cliquez sur l'un des titres ci-dessous:

Pour en savoir plus et/ou commander c'est sur http://www.dessertdelune.be/store/c405/nouveautés.html ou chez votre libraire habituel.

Parutions Octobre /Novembre

Extraits Légende de Zakhor.pdf

Extraits Encore une nuit sans en rêve.pdf

Extraits Datés du jour de ponte.pdf

Extraits dans le spleen et la mémoire.pdf

Extraits Carnet d'un petit revuiste de poche.pdf

Parutions Avril / Mai

Extraits Quand bien même.pdf

Extraits Pardon my french.pdf

Extraits Je respire discrètement par le nez.pdf

Parutions Février/Mars

Extraits Poèmes mignons pour petits capons.pdf

Extraits Léon le girafon.pdf

Extraits Le chuchotis des mots.pdf

Extraits Bestiolerie potagère.pdf

 

 

mercredi, 02 septembre 2015

En septembre et plus tard

La newsletter de septembre

Sylvain Farhi anime des ateliers consacrés au mouvement, à l’écriture de chansons, de contes, de roman. Pour en savoir plus rendez-vous sur son blog http://sylvainfarhi.jimdo.com/ateliers/ecriture-de-chanso...

Marcella & Pépée présenteront leur dernier livre (Sport) paru en juin aux éditions Les Carnets du Dessert de Lune. Samedi 12 septembre de 18h00 à 19h30 au « Boudoir des Sportives » sur le plateau Joffre, juste devant l’Ecole Miliaire à Paris 75007. Dans la cadre de la course de la Parisienne 19e édition.

Elles vous donnent également rendez-vous au même endroit la veille, vendredi 11 septembre de 16h00 à 19h00 où elle vous feront découvrir ou redécouvrir le concept « Paris me » et le livre « Le Paris me des kids » paru dans la collection jeunesse Lalunestla.

Perrine Le Querrec participera en tant Marraine à l’ouverture de la Maison de la Poésie de Normandie « La Factorie », le mardi 22 septembre à 19h00. Elle lira des extraits de « La Patagonie » éd Les Carnets du Dessert de Lune. Infos & réservations sur www.theatreepheméride.com

Fanny Chiarello participera aux correspondances de Manosque le jeudi 24 septembre.

Cover Sans envie de rien 23082015.jpgEt puis parution mi-septembre de la 3e version augmenté de « Sans envie de rien » aux Cactus inébranlable éditions avec de nouvelles illustrations de mon complice Gérard Sendrey. Pour en savoir plus rendez-vous sur http://cactusinebranlableeditions.e-monsite.com.

 

En attendant les nouveautés des Carnets du Dessert de Lune, à paraître en octobre/novembre (des livres de Pierre Autin-Grenier, Georges Cathalo, Chantal Couliou, Louis Dubost, François Garnier, Jean-Louis Jacquier-Roux, Gérard Sendrey, avec des illustrations de Ronan Barrot, Claudine Goux, Charlotte Berghman, Bernadette Gervais, David Morichon et Guy Béjoint) je vous souhaite quelle qu’elle soit une belle rentrée.

 Amicalement

Jean-Louis Massot