Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 16 août 2019

Le dimanche 25 août

Le dimanche 25 août à 18h dans le cadre des journées de Pont Ar Glec'h.
Lectures de textes inédits de Saïd Mohamed et improvisations au violoncelle par Noé Natorp.

8_Jardin_manoir_panorama.jpg

Détails 
Programme complet
Infos pratiques


Saïd Mohamed est l'auteur aux Carnets du Dessert de Lune
du recueil Soufflesillustré par Anto et préfacé par James Sacré,
du recueil L'éponge des motsillustré par Bénédicte Mercier et préfacé par Jean-Claude Martin,
du recueil Jours de liesseillustré par Coline Bruges-Renard et préfacé par Jacques Morin,
du recueil Le vin des crapauds​illustré par Bob De Groof et préfacé par Cathy Garcia.

mardi, 04 juin 2019

En juin à Saint-Malo et à Poitiers

ET pendant que du 5 au 9 juin, vous trouverez les Carnets du Dessert de Lune au marché de la poésie de St-Sulpice à Paris où je serai accompagné de plusieurs auteurs,
voir https://www.facebook.com/events/632969897167018/
il vous sera également possible de trouver quelques titres des Dessert de Lune sur le stand d'Espace Livres & Création au Festival des Etonnants Voyageurs qui se tiendra du 8 au 10 juin à St-Malo.

etonnants voyageurs.jpg



Et le samedi 15 juin Francesco Pittau sera à la Maison de la Poésie de Poitiers pour une rencontre-lecture.  Ce sera à 18h00. L'occasion de découvrir ou de redécouvrir ses 4 livres publiés au Dessert de Lune. Affiche F Pittau.jpg

dimanche, 02 juin 2019

Bob De Groof expose

Samedi 08/06 et dimanche 09/06 Bob De Groof organise une exposition dans son atelier et tous les espaces au rez-de-chaussée du "Grand Café de la Gare" à Linkebeek.

flyerA6.jpg

Durant ces 2 jours il y aura moyen de manger (petit snack) et il y aura à boire.
(Bob De Groof a illustré le recueil de Saïd Mohamed "Le vin des crapaud"

paru dans la collection Pièces Montées des éditions Les Carnets du Dessert de Lune)

mercredi, 29 mai 2019

Du 5 au 9 juin au 209

affiche st sulpice.jpgTout savoir de ce qu'il se passera du 5 au 9 juin au stand 209 des éditions Les Carnets du Dessert au marché de la poésie de Saint-Sulpice :

Surfez sur Tout le programme 

mardi, 30 avril 2019

Interview de Saïd Mohamed sur Beur FM

Saïd Mohamed, auteur de "Souffles", "L'éponge des mots", "Jours de liesse", "Le vin des crapauds" aux éditions Les Carnets du Dessert de Lune, parle de son parcours et de son travail d'écrivain et de poète. Pour écouter l'interview c'est sur

Ses livres sont à voir sur 

https://www.beurfm.net/upload/podcasts/audios/4570.mp3

vendredi, 22 mars 2019

Souscription pour Fragments

Bonjour,

En ces premiers jours de printemps, j'ai grand plaisir à vous proposer de souscrire en téléchargeant le fichier Bdc-V2_recto (1).pdf au projet du porfolio Fragments du poète Saïd Mohamed, enseignant à l'école Estienne et du calligraphe Mohammed Idali (dont vous pouvez voir un petit film sur youtube) : https://www.youtube.com/watch?v=4OBB-FMjA_o

 En se lançant dans ce nouveau défi, Saïd Mohamed désire montrer le savoir faire de plusieurs corps de métier : calligraphe, maquette, gaufrage, le tout réuni dans un étui. 

Ses collègues d’Estienne ; Jean Luc Seigneur maitre graveur et Meilleur Ouvrier de France, et Raphael Lefeuvre maitre typographe l’ont suivi dans ce projet. L’un en créant l’outil de gaufrage, l’autre en supervisant la maquette.

Le porfolio sera  imprimé sur un très beau support des papeteries Fedrigoni par l’imprimerie Grenier qui est une entreprise capable d'offrir un rendu de très bonne qualité en offset numérique sur ce type de papier texturé.

La parution est prévue fin mai afin de  le présenter au marché de la poésie qui aura lieu comme tous les ans place Saint Sulpice à Paris, du 5 au 9 juin. 

Pour souscrire, vous pouvez télécharger le fichier suivant : 

Si vous souhaitez plus d'informations sur ce projets, n'hésitez pas à contacter Saïd Mohamed said-mohamed@wanadoo.fr

Merci d'avance de votre soutien à ce beau projet dont je ne suis que passeur.

PS : Saïd Mohamed a publié aux Editions Les Carnets du Dessert de Lune : Souffles (couverture du peintre Anto), L'éponge des mots (couverture de la photographe Bénédicte Mercier), Jours de liesse (encres de Coline Bruges-Renard), Le vin des crapauds (linogravures de Bob De Groof)

 

mardi, 29 janvier 2019

Grand Prix Charles Cros


Plaisir à vous informer de ceci :

saïd mohamedUn article dans La Dépêche du Midi pour le Grand Prix de l'Académie Charles Cros attribué à Saïd Mohamed.


C'est à lire ICI.

 Pour écouter un extrait de ce CD, l'acquérir, rendez-vous sur Un toit d'Etoiles.

www.dessertdelune.be

jeudi, 24 janvier 2019

10e Salon du Livre à part

Livre à part.jpegDans deux jours, samedi 26 et dimanche 27 janvier,
de 11h00 à 19h00, retrouvez les éditions Les Carnets du Dessert de Lune au 10e Salon du Livre à Part à Saint-Mandé dans les salons de l'Hôtel de Ville.
Infos : Livre à part 
J'aurai plaisir à vous y accueillir en compagnie de Saïd Mohamed (et d'invités surprises).
Entrée gratuite. Métro ligne 1. Station Saint-Mandé.

jeudi, 17 janvier 2019

Concert de l'ensemble Dounia

concert 1.jpgC'était le 13 janvier au Forum Léo Ferré à Vitry sur Seine lors du concert de L'ensemble Dounia qui a reçu le Grand Prix de l'Académie Charles Cros pour le CD Un toit d'étoiles.
​(CD disponible sur le site des éditions Les Carnets du Dessert de Lune )

 

 

concert 3.jpg

 

concert 2.jpg

dimanche, 13 janvier 2019

Saïd Mohamed - Charles Cros

Les photos prises par Pierre Majek lors de la remise du Grand Prix de L'Académie Charles Cros à Saïd Mohamed et Karinn Helbert de l'ensemble Dounia.

Saïd Mohamed et l'ensemble Dounia donneront un concert ce 13 janvier à 19h au Forum Léo Ferré à Vitry sur Seine.

acc-2018-246- (1).jpg© photo Pierre Majek

acc-2018-248-.jpg© Photo Pierre Majek

acc-2018-251-.jpg© Photo Pierre Majek

acc-2018-250-.jpg© Photo Pierre Majek

acc-2018-252-_595.jpg© Photo Pierre Majek

vendredi, 11 janvier 2019

71e prix de l'Académie Charles Cros

20190111_082048_resized.jpgLa très bonne nouvelle du jour :

Le 71e Grand prix international Charles Cros décerné à Saïd Mohamed.
Pour en savoir plus sur l'auteur, ses livres :
https://www.dessertdelune.be/saiumld-mohamed.html

1168.jpg

 

Saïd Mohamed et l'ensemble Dounia donneront un concert le 13 janvier à 19h au Forum Léo Ferré à Vitry sur Seine. Il est prudent de réserver à cette adresse http://www.forumleoferre.org/…

vendredi, 04 janvier 2019

En janvier avec Les Dessert de Lune

Programme de janvier 2019 des Dessert de Lune

 Pour commencer l'année, une remise de prix et un concert.

 


s189964094775898902_p843_i5_w160.jpeg- L'académie Charles Cros, remet le Grand Prix de l'Académie pour le CD

UN TOIT D'ETOILES de l'ensemble Dounia le 10 janvier à la salle des Orgues de la Cité de la Musique.

Info sur ce CD : https://www.dessertdelune.be/store/p843/CD_Un_toit_d%27%C3%A9toiles_-_Sa%C3%AFd_Mohamed.html

1168.jpg- Concert exceptionnel le 13 janvier au Forum Léo Ferré à Ivry.

Si vous désirez assister au spectacle il faut réserver sa place sur le site du Forum Léo Ferré, car la salle est de petite taille.

Et pour cela il vous faudra aller à l’adresse suivante : http://www.forumleoferre.org/?module=event&page=consult&id=1168

Vous pouvez réserver aussi par téléphone au:  01 46 72 64 68

ou en leur envoyant un mail : contact@forumleoferre.org

 

48390373_610157602734164_982552126343348224_n.jpgLes 26 et 27 janvier Les Carnets du Dessert de Lune participeront au 10e salon du Livre à Part.

Hôtel de Ville de St-Mandé, 10 place Charles Digeon, 94160 St-Mandé.

Entrée libre. L'occasion de venir dépenser vos étrennes et acquérir les récentes parutions des Carnets du Dessert de Lune. Je serai ravi de vous y retrouver.

Infos : https://www.mairie-saint-mande.fr/evenement/10e-salon-du-livre-a-part/

 

vendredi, 21 décembre 2018

Prochainement Concert Un toit d'étoiles

1168.jpg

Après le coup de cœur de l’académie Charles Cros pour le CD "Un toit d'étoiles,

Saïd Mohamed, accompagné par Karinn Helbert au Cristal Baschet et le non moins talentueux Emmanuel Decocq au violon et duduk donneront un concert à 18h00 au Forum Léo Ferré, 11 rue Barbès à 94200 Yvry sur Seine.

Réservation obligatoire sur le site:

http://www.forumleoferre.org/?module=event&page=consult&id=1168

ou par téléphone au 01 46 72 64 68

Pour en savoir plus sur ce CD, écouter un extrait, l'acquérir, cliquez ICI

s189964094775898902_p843_i5_w160.jpeg

 

 

lundi, 12 novembre 2018

Savourer du Dessert de Lune

Pour savourer du Dessert de Lune, deux évènements en novembre.

- Du 16 au 18 novembre, retrouvez les Dessert de Lune au Salon de l'autre livre à Paris. Stand B24.

Munissez-vous d'une petite cuiller et à l'achat d'un livre un Dessert vous sera offert.

En savoir plus sur : https://www.facebook.com/events/170296560583874/

 

- Le 28 novembre, présentation du livre "Dans l'odeur des livres et le parfum du papier d'Arménie" à la librairie Librebook à Ixelles, 126 chaussée de wavre

En savoir plus sur : https://www.facebook.com/events/284397328869234/

 

Sans oublier tout le programme de novembre passé ou à venir

En savoir plus sur :https://www.dessertdelune.be/agrave-la-lune/ce-quil-sest-...

samedi, 13 octobre 2018

Coup de coeur de l'Académie Charles Cros

CD un toit d'étoiles.jpegGrand plaisir à vous informer que le CD "Un toit d'étoiles" a reçu récemment le prix Coup de cœur 2018 de l'Académie Charles Cros. Textes de Saïd Mohamed avec l'ensemble musical Dounia dirigée par Karinn Helbert.

Pour découvrir ce CD, cliquez sur Un toit d'étoiles où vous pourrez écouter un extrait, télécharger le livret de cette réalisation et s'il vous intéresse le commander.

17NOVEMBRE.jpgSaïd Mohamed et l'ensemble Dounia donneront un concert le samedi 17 novembre à 18h00, 17 rue de Nantes, Paris 75019. II est prudent de réserver au 07 77 25 42 32

 

 

Saïd Mohamed – La tête dans les étoiles

IMG-20180909-WA0003.jpgSaïd Mohamed reçoit le prix Coup de cœur Charles Cros 2018 pour son recueil de poésie « Toit d’étoiles », un CD d’accompagnement musical qui lui a valu cette distinction. Une poésie tapie dans l’horreur du monde et qui sait en extraire des joyaux de cristal pur.

Saïd Mohamed, nomade et troubadour est né en 1957 en Basse-Normandie d’un père berbère marocain et d’une mère tourangelle lavandière et asociale au caractère bien trempé. Enfant de la DASS, pourtant il deviendra, à la force de sa plume, un miraculé du quart monde. Celui qui est devenu un simple numéro de matricule - N36 - pour l’administration, se forgera un rêve dans la triste danse des exclus : devenir écrivain. Nomade dans l’âme, il est tour à tour, ouvrier imprimeur, voyageur, éditeur, chômeur, Il est maintenant enseignant dans la prestigieuse école Estienne, à Paris. Il n’en est pas à son premier prix, en 1995, il obtenait le prix Poésimage pour Lettres Mortes et le Prix CoPo en 2014, pour l’Eponge des mots. Il a été plusieurs fois boursier du Centre National des lettres.

Comme son père devenu alcoolique, un chibani*dont le métier était terrassier et qui reconstruisait dans ce nouveau pays devenu alors le sien, les villes bombardées de France, Saïd Mohamed, lui, aussi a appris à creuser, à malaxer dans la veine, au cœur des mots ; il construit des tranchées parmi les étoiles pour nous offrir un ciel lumineux dans la noirceur de la nuit. Son recueil « Toit d’étoiles » nous lance  en brassées généreuses ces étoiles qui nous suivent et que nous rejoindrons tous un jour, destinés que nous sommes à la lumière stellaire, dans le requiem le plus triste naît l’intensité de nos destins, nous sommes voués à embrasser ces astres ad infinitum.

A l’Etoile du Sud, le bar où on fait et défait les rêves, dans cette gloire de vouloir n’être rien où se déploie le fiel du recommencement, ou cette « putain d’étoile » à laquelle croit chacun de ces infortunés cachés sous les essieux du train qui file dans les ténèbres, passagers clandestins, frères d’infortune dont les corps sont rejetés par les flots ; cette fin silencieuse noyée dans les vagues de ceux qui ont cru à leur bonne étoile.

Toutes ces étoiles racontées par Saïd Mohamed, cette quête d’infini qui se broie dans la noirceur du monde et brille d’un éclat étrange. Un subtil mélange dans ces voix superposées qui récitent les poèmes de l’auteur « mosaïque », parce c’est bien ce que nous offre la vie de Saïd Mohamed ; une mosaïque sublime de clair-obscur et qui rappelle les destins croisés de celui qui parcourt le monde, de celui qui dans la richesse de ses mots nous fait découvrir de nouveaux rivages. Mais celui qui sait aussi donner de la voix aux sans-voix, aux exclus, aux opprimés du monde, à ceux devenus fantômes; les voix de la résilience.

Bravo à Saïd Mohamed pour son Prix Coup de cœur Charles Cros 2018 et à tous les musiciens de l’ensemble Dounia qui ont accompagné ses textes et à Karinn Helbert cristaliste à la carrière déjà bien remplie qui a joué de cet instrument si rare qu’est le cristal Baschet et en a assuré la direction artistique.

Le CD a été soutenu entre autres par la Factorie, maison de la poésie de Normandie, les éditions les Carnets du Dessert de lune son éditeur belge, et la compagnie coquelicot qui est la compagnie de Karinn Helbert.

© djemaa Chraiti

 

 * chibani - Travailleurs maghrébins venus en France entre 1945-1975. En arabe signifie "sages, vieux, vieillards", "ceux qui ont les cheveux blancs"

http://www.charlescros.org/

Liens sur l’auteur via le blog de Mustafa Harzoune

Tao du migrant

http://letaodumigrant.hautetfort.com/mohamed-said

 

vendredi, 27 juillet 2018

Une note de lecture pour "Et aussi les arbres"

Cette belle note de lecture signée Patrick Devaux à propos du deuxième recueil d'Isabelle Bonat-Luciani "Et aussi les arbres" paru récemment aux éditions Les Carnets du Dessert de Lune.

(Isabelle Bonat-Luciani sera en dédicace ce samedi 28 juillet, à partir de 15h sur le stand des Dessert de Lune, aux Voix Vives de la Méditerranée, à Sète et ce vendredi 27 juillet c'est Saïd Mohamed qui lira des extraits de ses propres recueils à partir de 18h, place du Pouffre, toujours à Sète.)

"Tous les sens de l’auteur sont en éveil à écouter, entendre, distinguer, ressentir à fleur de souvenir jusqu’au trouble qui mêle le haut et le bas, la cime et la racine de l’être, la sève de vivre : « Le ciel a débarrassé le plancher. Il est dans ma tête. Au fin fond. Toujours ça revient ». Les mots sont « tagués » les uns aux autres « pour tenir loin des désordres. Pour tenir loin des solitudes ».

Souvenir d’un premier amour ? Certes. Mais sans « Il était une fois » parce que l’évènement tourne en boucle.

Avec un ton faussement anodin, des choses importantes sont dites, toujours avec cette façon un peu explicative, voire professorale : « Parfois elle lui disait que pour aimer il valait mieux ne jamais rien savoir ».

Avec retours sur l’adolescence, l’image des parents, de la mère plus particulièrement, du corps qui se modifie, la vie en évolution parle à travers le temps qui se souvient de façon obsessionnelle : « Les gens marchent mais c’est dans ton image qui fissure le sol » ou encore : « Lorsque j’approche de ton absence, il y a ce toi bien trop immobile pour regarder ».

L’intrigue persévère ainsi entre châteaux en Espagne à venir construits si possible sur un seul château de sable du passé, semblant doubler le récit sans qu’elle ne se dévoile facilement.

Le secret évolue avec la progression du récit. Mieux que l’intrigue elle-même, on vit une sorte de mystère existentiel, douloureux, profond. Peut-être s’agit-il d’ailleurs du processus même de l’adolescence à appréhender avec ses espoirs et ses dangers.

Même Dieu passe dans ce joyeux désordre. Le langage de l’auteur est boulimique, carnassier, Isabelle ne laissant rien passer jusqu’à ce qu’on comprenne le tragique dénouement : « Je me souviens de ta tempe abritant un trou mais que je n’avais pas su regarder. Alors je chante les chants que tu m’as laissés » .

Le rêve et le cauchemar procèdent de la même origine. Cette manière d’écrire fait, à mon sens, partie d’un mouvement qu’on pourrait qualifier de « sensitif », quelque chose du balbutiement de nos recherches popularisées de la profondeur d’être, une sorte de psychanalyse vulgarisée à la compréhension de tous, exprimée comme : « Je ne sais pas ce qui remue dans mon corps prend ou donne. C’est bruyant et sourd faisant naître des chemins jusqu’à ma tête ».

Jean-Louis Massot, éditeur et auteur lui-même, initie ses choix de manière à révéler, in fine, un quasi mouvement créatif global qui ressemblerait à sa recherche personnelle profonde. Choisir des auteurs et des textes procède également de l’acte créatif. Et c’est fort le cas pour « Et aussi les arbres », le titre du livre intriguant lui-même jusqu’aux racines neurologiques d’une écrivaine qui pense ce qu’elle écrit avec une conviction vitale et essentielle."

© Patrick Devaux, juillet 2018

lundi, 23 juillet 2018

Frédérick Houdaer en dédicace à Sète

Pardon my French.jpgStop - Frédérick Houdaer - Stop - Dédicacera - Stop - Quelques exemplaires - Stop - De "Pardon My French" - Stop - Demain mardi 24 juillet - Stop - Entre 11h00 et 12h00 - Stop - Sur le stand des éditions Les Carnets du Dessert de Lune - Stop - Aux Voix Vives de La Méditerranée - Stop - A Sète - Stop.

dimanche, 22 juillet 2018

Voix vives de la Méditerranée, 2018

20180721_112359_resized (1).jpgAux "Voix Vives de La Méditerranée" à Sète, les Editions Les Carnets du Dessert de Lune y sont présentes jusqu'au samedi 28 juillet.

C'est Saïd Mohamed qui est à la manœuvre pour vous faire découvrir les récentes parutions et plus de 80 titres des différentes collections.
Il vous dédicacera ses recueils "Le vin des crapauds", "Jours de liesse", "L'éponge des mots" et "Souffles" si vous le lui demandez.
Et il en fera lectures le vendredi 27 juillet à 18h00, place du Pouffre.

 

Le samedi 28 juillet de 15h00 à 16h00 et même un peu plus tard, Isabelle Bonat-Luciani viendra dédicacer ses deux recueils "Et aussi les arbres" et "Quand bien même".

Il est fort probable et même certain qu'à un moment ou à un autre, mais quand ? Frédérick Houdaer viendra dédicacer "Pardon My French".
Ne ratez pas cette occasion car il y a peu d'exemplaires.

Pour le reste, profitez-bien de Sète et abusez des tielles et de la poésie.
www.dessertdelune.be

samedi, 21 juillet 2018

Un extrait lu du recueil "Le vin des crapauds"

Le Vin des Crapaud.jpgEn ce 21 juillet, jour de fête nationale des belges, un extrait du recueil "Le vin des crapauds" de Saïd Mohamed, illustré par des  linogravures de Bob De Groof et préfacé par Cathy Garcia.
C'est à écouter sur la chaine "Carnets du Dessert de Lune". ICI

Pour en découvrir plus de ce recueil paru dans la collection Pièces Montées, rendez-vous sur "Le vin des Crapauds" ou demandez-le à votre libraire.

samedi, 02 juin 2018

Ce sera le samedi 9 juin au marché de la poésie de St-Sulpice