Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 20 août 2021

Un extrait

Un extrait de "Abonné(e)s absent(e)s " à paraitre prochainement aux éditions du Chat Polaire,avec des illustrations de Ronan Barrot.

"Dialogues

Elle, elle s’accroche à son portable, sans cesse envoie des messages, en reçoit en retour, mais continue à vivre seule et à consulter les petites annonces des agences matrimoniales.

Eux, ils parlent aux chats, aux chiens, aux plantes vertes posées sur le rebord des fenêtres car ils n’ont plus personne à qui raconter ces histoires usées qui cheminent dans leur tête comme des locomotives à vapeur qui tireraient derrière elle des bouts d’existence qui peu à peu se disloquent.

Lui, il reste assis du matin au soir devant les images de sa télévision ; il a coupé le son, ne sait pas pourquoi mais rigole."

© Le Chat Polaire, 2021

mercredi, 18 août 2021

A paraitre

Dans la rentrée littéraire annoncée dans Le Carnet et les Instants, https://le-carnet-et-les-instants.net/2021/07/01/rentree-litteraire-belge-2021/, il y a ceci :

Les éditions du Chat polaire présentent Abonné(e)s absent(e)s, un recueil où Jean-Louis Massot donne corps à des anonymes, pour des tranches de vie tantôt banales, tantôt extraordinaires, sur un ton qui alterne tendresse et malice.

Parution prévu à l’automne avec des illustrations originales de Ronan Barrot.

Dès parution, vous pourrez, si vous le souhaitez, acquérir un exemplaire avec une dédicace.

Amicalement

Jean-Louis Massot

 

lundi, 16 août 2021

Un peu de "Sans envie de rien"

Cover Sans envie de rien 23082015.jpgSi ça vous fait envie ou si vous voulez en offrir... (extraits de "Sans envie de rien". Illustrations originales de Gérard Sendrey, Cactus inébranlable éditions)

 

dessin page 30 .jpegJ’aurais aimé être une miette du pain sur la planche.

J’aurais aimé être le chef d’orchestre des trompettes de la renommée.

J’aurais aimé être endormi dans le lit d’une rivière indolente drapée d'une brume matinale.

J’aurais aimé être la crête d’une vague de mécontentements.

J’aurais aimé être une réponse à une question de secondes.

Je n’aurais pas voulu être, d’un geste auguste, le semeur d’une graine de violence.

 (me contacter par mail à jeanlouismauricemassot@gmail.com)